Prise par le temps

prise par le temps
ce noeud coulant


éprise en courant

dans les méandres de l’agenda débordant


regarder l’ombre du soleil

qui se pose en partant


prise par le temps

dans le miroir

les rides se fissurent


un sourire timide

c’était si court c’était si vite


le chant des criquets

dehors l’été continue

Publié par Natacha Karl

Jardinière des mots, je sème de la poésie partout, dans mes créations, mes ateliers et mes livres pour lecteurs de 9 à 99 ans.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :