Le grincement du vieux portail

Un homme s’arrête devant un grand portail vert. La peinture est un peu craquelée mais le portail ouvragé laisse deviner un joli jardin, un peu sauvage, qui cache à demi une haute maison de village. Il ne sait pourquoi, lui qui ne fait pourtant que passer, il a envie d’entrer et de pousser ce portailLire la suite « Le grincement du vieux portail »

Poupée

J’écrirais sur mes mains Les mots invisibles Qui ne te touchent pas Je dirais mon amour Du fond de mon silence De poupée disloquée Un chiffon oublié Dans un lit déglingué Après l’amour inabouti Un corps abandonné Je toucherais mes yeux Aveugles et mes mains jointes Rejointes dans la paix D’un amour éternel L’âme voléeLire la suite « Poupée »